Ville de la Madeleine

Les tribunes des mois de janvier et février 2020

FLAGRANT DÉLIT D’INCOHÉRENCE

Parmi les différentes délibérations du Conseil de décembre, figurait celle qui affichait la volonté partagée, entre la MEL et les communes concernées, dont La Madeleine, d’un développement exemplaire des bords de Deûle avec une ambition métropolitaine déclinée en 5 axes stratégiques, socle commun de ce territoire. Alors que ce projet concerté et qualitatif pour le devenir des berges de ce cours d’eau a su emporter l’adhésion des élus écologistes à la MEL, quelle ne fut pas notre surprise de découvrir le vote négatif du seul élu prétendument « écologiste » au conseil municipal. Singularité ? méconnaissance du sujet ? défaut de cohérence avec ses amis politiques ? Un véritable travail de fond du dossier aurait peut-être pu éviter une telle posture politicienne.

LA PAROLE À L’ADAV

L’Association Droit Au Vélo (ADAV) s’est donnée pour but d’encourager les mobilités actives (la marche et le vélo) ainsi que tous les modes de déplacements respectueux de l’environnement, comme moyens de circulation privilégiés dans la région Hauts-de-France. Dans ses publications, l’ADAV a récemment reconnu la Ville de La Madeleine comme force de proposition en la matière par les subventions qu’elle propose à ses habitants, depuis le 1er novembre dernier, pour l’aide à l’achat de moyens de transports doux. Cette mention de l’ADAV sonne à la fois comme une reconnaissance et un encouragement de l’action de la municipalité dans son choix volontariste de la promotion et de la facilitation des déplacements à vélos.

LA PAROLE À LA VOIX (2)

Le quotidien régional La Voix du Nord s’est récemment intéressé à l’investissement des 13 communes de la couronne nord-ouest pendant toute la durée du mandat qui s’achève. Des chiffres avancés, on relève que La Madeleine arrive en deuxième position avec 366 euros par habitant et par an, alors que ses voisines directes, de même taille, se positionnent en fin de classement. L’analyse révèle également que La Madeleine investit en moyenne 20% de plus, par habitant et par an, que les autres villes de la même strate. On rappellera simplement que cette performance est atteinte malgré des dotations de l’Etat en baisse, avec une fiscalité communale gelée à son niveau de 2013 et une dette quatre fois inférieure à la moyenne nationale.

MOBILISATION CONTRE LA RADICALISATION

En partenariat avec les autres villes (Lambersart, Lompret, Saint-André) composant le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, le Parquet de Lille et l’Etat, la Ville de La Madeleine a signé une charte de confidentialité de prévention de la radicalisation. Cette charte vise d’une part à mieux informer les maires des communes sur l’état de la menace terroriste, sur les modalités de leur nécessaire implication dans le dispositif, notamment en tant que capteurs d’informations et partenaires institutionnels, et, d’autre part, à favoriser le signalement et le retour d’informations vers les communes. Contre la radicalisation qui menace notre République, la mobilisation doit être collective et totale.

TOUJOURS ET ENCORE SUR LE PODIUM

La Madeleine a une nouvelle fois été récompensée en 2019 par le Podium des Municipalités de l’Observatoire de Dirigeants de l'Industrie et des Services (ODIS) qui réalise, chaque année, une évaluation et un comparatif des performances de collectivités locales, régionales ou nationales en matière de gestion. Notre Ville a obtenu les prix « Attirance », «Gouvernance» et «Services financiers restitués».

PROTOXYDE D’AZOTE : ENFIN UNE LOI

Il aura fallu attendre que de nombreuses communes, dont la nôtre, s’emparent individuellement du sujet du protoxyde d’azote, et des dangers de sa consommation par les plus jeunes, pour qu’une proposition de loi soit adoptée à l’unanimité par le Sénat à la mi-décembre. Enfin. Il était temps que les pouvoirs publics s’emparent d’un sujet de sécurité et de santé publiques de dimension nationale. Bonne année à toutes et à tous et à notre belle commune !

 

« Vive La Madeleine ! »
Groupe des élus de la Majorité Municipale

vivelamadeleineatgmail [dot] com

L'année 2019 s'est écoulée, une autre frappe à la porte avec ses lendemains à découvrir ensemble. Nous vous souhaitons à chacun des Madeleinoises, Madeleinois, à vos proches, ce qu'il y a de meilleur pour cette nouvelle année qui débute. Que 2020 vous apporte douceurs, joies, santé et satisfactions personnelle!

« Ensemble pour l'avenir de chacun »
Virginie COLIN et Michèle OLIVIER

La pollution continuera à nous empoisonner tant que subsistera des contradictions dans les politiques publiques. S’il est sympathique de subventionner l’achat d’équipements cyclistes, comme l’ont déjà fait la MEL ou Marcq-en-Barœul, les problèmes de fond ne sont pas abordés : il faut diminuer les principales sources de pollution atmosphérique et réduire la place de la voiture. Malheureusement, son usage est subventionné dans le plan de lutte contre les particules fines. Pour être clair, si La Madeleine subventionne le « vélo », elle subventionne aussi la pollution atmosphérique avec nos impôts.

« La Madeleine, une nouvelle ère, un nouvel air »
Pascal MOSBAH

Texte non remis.

Claude LEGRIS
claude [dot] legris67atgmail [dot] com

Texte non remis.